À l’université du Missouri, les apprentis journalistes s’essaient aux drones

25 Mar

Un professeur en journalisme de l’université du Missouri aux États-Unis fait tester par ses étudiants l’utilisation des drones pour la collecte d’informations. Une expérimentation controversée.

Bill Allen, est fier de diriger la classe qui expérimente l’utilisation des drones à des fins journalistiques. Si l’expérience de ce professeur en journalisme de l’université du Missouri se révèle concluante, les véhicules aériens sans pilote pourraient bientôt devenir des outils essentiels pour les journalistes. Mais elle n’arrêtera pas pour autant la polémique. Espionnage, vie privée, liberté, autant de notions qui reviendront dans les discussions chaque fois qu’il sera question d’éthique dans l’utilisation de ces petits engins.

Cade Cleavelin, étudiant en « drone journalisme », a utilisé le 9 mars un drone pour survoler des milliers d’oies des neiges en migration et estimer leur nombre
 

Le cours de Bill Allen s’appel «  Science des rapports d’enquête – Drone journalisme » et en est à sa première session. «Notre objectif est de rendre la profession de journaliste responsable et innovante dans la couverture de l’actualité avec l’utilisation de cette nouvelle technologie, a-t-il indiqué au Daily News. Nous pensons que les drones ont le potentiel d’aider les journalistes à exercer leurs nouvelles fonctions de collecte et de contrôle dans notre démocratie ».

Pour lui, ces appareils seraient surtout utiles pour effectuer des « reportages » sur un éventail de questions environnementales. « Je pense que le genre d’histoires qui pourrait vraiment être rapportées grâce à cette technologie se concentrent sur l’environnement. Comme des feux de forêts et des problèmes agricoles dans les prairies, qui sont grandes dans le Midwest. Mais plus largement, des lieux publics et voies navigables victimes de pollution pour en faire le bilan », a expliqué Bill Allen. Sa classe a jusqu’ici utilisé des drones équipés de caméra pour n’étudier que la conservation des prairies dans le Midwest.

Image credit: Dkroetsch (from Wikimedia Commons).

Image credit: Dkroetsch (from Wikimedia Commons).

Mini robots

Les  «J-bots» ou drones utilisés ne pèsent que quelques kilos chacun et sont de la taille d’un ballon de basket seulement. Leur prix ? 1000$ (770€ environ). Equipés de caméras très légères de marque GoPro, les images filmées sont de grandes qualités malgré les grands tremblements de l’appareil, indique le Daily News. Exploités à partir de télécommandes sur le terrain, ils peuvent aider les journalistes obtenir des vues aériennes de tout, de simples feux de forêt et autres catastrophes naturelles à des scènes de crime. C’est là qu’intervient l’éthique journalistique. Cette morale dont on a souvent du mal à en définir les limites.

Polémique

L’expérience n’est pas sans critiques. Les questions de conservation de la vie privée ont déjà été soulevées. « La peur d’un drone journalisme paparazzi est une préoccupation légitime », a indiqué Bill Allen. Selon lui, le tout est d’apprendre aux élèves à « être responsables » dans leur utilisation. «Une partie de mon travail consiste à apprendre à mes élèves comment faire voler le matériel et comment faire un reportage en toute sécurité, légale, éthique et responsable », a-t-il indiqué selon l’agence de presse UPI.

Au mois de mars, des discussions se sont tenues au sein du Comité judiciaire du Sénat sur ​​l’avenir de l’utilisation de drones aux Etats-Unis. Plus de trente-trois pays envisageraient la mise en place de lois qui limitent l’utilisation des drones dans leur espace aérien, selon NBC News.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :